Souvent souriée par les propriétaires de treuils, la prise en main est une existence d’ombre injustifiée. À certains égards, ce dispositif à commande manuelle présente des avantages évidents par rapport à un treuil. En complément du treuil, il est presque idéal.

Les caractéristiques les plus frappantes sont probablement sa taille et sa mobilité. Si le treuil devient un compagnon permanent après l’installation, toujours exposé au vent et aux intempéries et que son poids est constamment déplacé, l’extracteur peut rester dans le garage lorsqu’il n’est pas nécessaire. Cela est particulièrement intéressant pour ceux qui sont rarement sur le terrain.

L’extracteur manuel peut être une aide à la récupération lorsqu’un véhicule ne peut plus se rendre. Il peut être fixé sur tous les côtés du véhicule, à condition qu’il y ait des supports appropriés. Il est donc idéal pour sécuriser le véhicule, par exemple pour l’empêcher de se renverser. Son utilisation est également utile pour préparer la récupération d’un treuil. Par exemple, en soulevant d’abord le véhicule lorsqu’il s’est déjà “aspiré” dans le sol boueux. Cependant, il est également possible de tirer ou d’abaisser un véhicule uniquement à l’aide du câble de préhension.

Toutefois, le palan n’est pas destiné à être utilisé fréquemment, comme c’est le cas en compétition ou dans les dunes du désert. L’opération est lente et peut être très transpirante. En ce qui concerne la puissance de traction, il y a aussi une fin précoce, des tireurs manuels sont disponibles jusqu’à une charge de traction d’environ 3,2 tonnes.

Treuil manuelleTant que la corde n’est pas endommagée et que tous les accessoires utilisés ont au moins la même limite de charge utile (WLL, charge utile maximale) ou plus, le palan à benne preneuse est très sûr. Une surcharge ne peut pas être provoquée manuellement. Si l’on tente de déplacer une charge trop importante, des goupilles de cisaillement s’accrochent par mesure de sécurité et empêchent la charge d’augmenter davantage.

Comment faire fonctionner un palan manuel ?

La pince à main possède trois leviers : un pour rétracter la corde, un pour la relâcher et un pour libérer les griffes qui maintiennent la corde. Ensuite, la corde peut être tirée librement à travers le dispositif. En fonction de la direction de travail, une extension est placée sur le levier respectif et est ensuite déplacée d’avant en arrière. A chaque coup, la corde est déplacée dans la direction souhaitée.